• Automne et Poumons - Médecine Chinoise

    « Le Corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence » - Jean Pélissier

     

     

     

    ~~~

     

    *  La Gorge est la porte des Poumons : Angines, irritations, pertes de voix et maux de gorge reflètent l’invasion du système Métal. De même, les problèmes de voix sont une indication d’un déséquilibre Poumon.

     


     

    * Une toux forte indique généralement une « invasion » par un pathogène extérieur : virus, froid, humidité, chaleur ou sécheresse.

     


     

    * Une toux faible est plus généralement liée à une déficience chronique de l’énergie Métal.

     


     

    Le Poumon contrôle la peau :

     

    - Peau sèche : dysfonctionnement du Poumon et de sa fonction de diffusion des fluides. Eczéma, psoriasis, cancer de la peau reflètent ce déséquilibre.

     

    - Peau grasse et pores obstrués : la fonction respiratoire de la peau est affectée, ce qui affecte la fonction d’oxygénation et d’épuration pulmonaire.

     


     

    Le Poumon est associé au Gros Intestin : Elimination régulière et selles bien formées font partie d’une énergie Métal équilibrée.

     

    Au contraire, diarrhée, constipation en reflètent le déséquilibre.

     

    La forme et la couleur des selles sont essentielles durant une session avec un pratiquant de la médecine chinoise.

     

    Diarrhées, selles liquides ou molles : perte de précieux liquides et déshydratation. C’est pourquoi les diarrhées graves sont potentiellement dangereuses. Chroniques, elles participent à la perte du Yin et au vieillissement prématuré.

     


     

    Selles dures ou en « crottes de lapin » : déshydratation intestinale. Excès de Feu du Foi ou de l’Estomac ou déficience de Yin chronique.

     


     

    Selles malodorantes ou nauséabondes : présence de toxines ou bactéries. Jaune clair, elle indiquent un dysfonctionnement « Terre » et un problème d’absorption des graisses, avec un risque de pancréatite ou des calcules biliaires. Noires, elle peuvent indiquer des hémorragies au niveau de l’Estomac ou de l’Intestin.

     


     

    Selles molles sans odeur : état de déficience au niveau «  Terre. »

     


     

    Selles dures et sans odeur : stagnation au niveau du Foie et de la Vésicule biliaire.

     


     

    Selles vertes ou grises : déréglement du Foie et de la vésicule Biliaire. La couleur verte de diarrhées malodorantes indique toxines et infections. (notes les légumes verts, jus de légumes etc contribuent à la couleur verte. Les selles ne seront pas nauséabondes. )

     


     

    Mucus blanc, jaune ou gris mêlé aux selles : présence d’humidité, terrain propice à la candidose.

     


     

    Sang dans les selles : hémorragies intestinales, tumeurs ou ulcères de l’Estomac si le sang précède l’évacuation ou est mêlé aux selles.

     


     

    Un teint brouillé, couperose, acné et rosacée signalent un déséquilibre intestinal.

     


     


     


     

    ( Article écrit avec le livre « Trésors de la Médecine Chinoise » de Ke Wen et Liliane Papin. Livre disponible dans la rubrique « boutique »)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :