• L'Enfer

    Extrait tiré de « Conversations avec Dieu » de Neale Donald Walsch (tome 1)

     

    L’Enfer

     

    « Il y a un Enfer, mais ce n’est pas ce que tu crois. » […]

     

     

    Qu’est-ce que l’Enfer ?

     

     

    « C’est l’expérience du pire résultat de tes choix, décisions et créations. C’est la conséquence naturelle de toute pensée qui Me nie, ou qui dit non à Qui Tu Es en relation avec Moi.

     

    C’est la douleur que tu endures à cause d’une mauvaise façon de penser. Cependant, même l’expression « mauvaise façon de penser » est inappropriée, car rien n’est mauvais.

     

    L’Enfer est le contraire de la Joie. C’est l’absence de plénitude. C’est savoir Qui et Ce Que Tu Es, et ne pas arriver à en faire l’expérience. C’est être « moins ». C’est cela, l’Enfer, et il n’y en a pas de plus grand pour ton âme.

     

    Mais l’Enfer n’est pas cet ‘endroit’ de tes fantasmes où tu brûles en quelque feu éternel, où tu existes en quelque état de tourment perpétuel. Dans quel but aurais-Je créé cela ?

     

    Même si J’entretenais la pensée extraordinaire in-divine que tu n’as pas « mérité » le ciel, pourquoi aurais-Je besoin de chercher une sorte de revanche, ou de châtiment, parce que tu t’es trompé ?

     

    Ne serait-il pas plus simple, pour Moi, de Me débarrasser de toi ? Quelle partie vengeresse de Moi exigerait que Je te soumette à la souffrance éternelle d’un genre et d’un niveau qui dépassent toute description ?

     

    Si tu réponds que c’est « le besoin de justice », un simple déni de la communion avec Moi, au ciel, ne servirait-il pas les fins de la justice ? Est-il nécessaire, en plus, d’infliger une douleur sans fin ?

     

    Je te dis qu’il n’y a vraiment aucune expérience, après la mort, qui ressemble à celle que vous avez élaborée dans vos théologies fondées sur la peur. Mais il y a une expérience de l’âme qui est si malheureuse, si incomplète, si inférieure à tout, si séparée de la plus grande joie de Dieu que, pour ton âme, ce serait l’Enfer. Mais Je te dis que ce n’est pas Moi qui t’envoie là, pas plus que Je ne t’oblige à faire cette expérience. C’est toi qui crées l’expérience, chaque fois que, d’une façon ou d’une autre, tu sépares ton Soi de l’idée la plus élevée que tu te fais de toi-même. C’est toi-même qui crées l’expérience, chaque fois que tu nies ton Soi ; chaque fois que tu rejettes Qui et Ce Que Tu Es Vraiment.

     

    Mais même cette expérience n’est jamais éternelle. Elle ne peut pas l’être, car Mon plan n’est pas que tu sois séparé de Moi à jamais. En effet, une telle chose est impossible, car pour l’accomplir, non seulement faudrait-il que tu nies Qui Tu Es, mais il faudrait que Je le fasse, Moi aussi. Et Je ne le ferai jamais. Tant que l’un d’entre nous entretiendra la vérité à ton égard, c’est cette vérité qui prévaudra en définitive.

    L'Enfer

    Le livre est disponible via ma boutique, si vous voulez m'aider un peu :)


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :