• La Promesse de l'Ange (F.Lenoir) Lecture 04

    « La Promesse de l’Ange » est un roman Thriller écrit par Frédéric Lenoir et Violette Cabesos.

     

    La Promesse de l'Ange (F.Lenoir) Lecture 04

    Résumé :

    « Rocher battu par les tempêtes, lieu de cultes primitifs sanctifié par les premiers chrétiens, le Mont-Saint-Michel est loin d’avoir révélé tous ses secrets. Au début du xie siècle, les bâtisseurs de cathédrales y érigèrent une abbaye romane.
    Mille ans plus tard, une jeune archéologue passionnée par le Moyen Âge se retrouve prisonnière d’une énigme où passé et présent se rejoignent  étrangement. »

     

    En premier lieu, il faut savoir dans quelles circonstances j’ai fait l’acquisition de ce roman. En 2017, je suis partie en vacances à Brocéliande avec ma mère et mon beau-père et nous en avons profité pour passer une journée au Mt Saint Michel. En jouant les touristes dans la boutique de l’abbaye, je tombe sur ce livre ! Que de bonnes raisons de l’acheter. Déjà, un livre est un danger pour le porte-monnaie de toutes personnes aimant lire…. ensuite, l’histoire se passe clairement au Mont St Michel, lieu que j’étais en train de justement visiter (c’est toujours plus rigolo d’acheter un bouquin qui traite d’un lieu où on est ou que l’on connait bien) et il était signé Frédéric Lenoir. Bon, j’avoue, je n’ai pas lu grand-chose de ce monsieur, mais plusieurs personnes de ma connaissance, si. Du coup, je savais qu’un livre de cet auteur est signe d’une certaine qualité. Donc, hop, hop, hop, je prends le roman et direction la caisse.

     

    C’est un livre que j’ai vraiment apprécié (en même temps, je ne pense pas que je m’amuserai à présenter ici des bouquins que je n’aime pas) et ce pour plusieurs raisons.

     

    La Promesse de l'Ange (F.Lenoir) Lecture 04

    * Déjà, il y a deux histoires : celle de Johanna, archéologue, vivant à notre époque (2004, plus précisément) et celle de Frère Roman, un moine vivant au XIème siècle et chargé de construire l’abbaye. Bien entendu, ces deux narrations ont un lien, malgré les siècles qui les séparent.

     

    * Ensuite, il faut savoir que le Mont St Michel, à l’heure actuelle, regorge encore de mystères. Nous n’avons, par exemple, pas tous les noms des Maîtres d’œuvre qui ont travaillé sur ce Rocher. Frédéric Lenoir et Violette Cabesos ont donc habilement exploité cette faille en mélangeant de la fiction à la pure réalité et aux faits historiques.

     

    * Un détail amusant qui ancre cette œuvre dans une réalité familière est la façon d’accéder au Mont. En effet, aujourd’hui, les visiteurs doivent se garer sur des parkings prévus à cet effet, un peu éloignées, et accèdent au site en empruntant une loooongue passerelle à pied, en calèche ou en navette. Il faut savoir que cette passerelle est relativement récente et ce système a été mis en place pour préserver le Mont et ses alentours. Avant ce système, tout le monde pouvait venir avec sa voiture jusqu’au pied de la montagne. Il s’avère que « La Promesse de l’Ange » se déroule en 2004 et nous amène ici pile dans la période où il était encore possible de se garer au pied du Mt Saint Michel. Néanmoins, les travaux pour mettre la passerelle en place sont mentionnés dans le récit et ont même commencé. Ce n’est qu’un détail, bien sûr, mais je trouve personnellement que c’est le genre de détails qui donnent vie à cette histoire, au point qu’ensuite on ne sait plus ce qui est mythe ou réalité.

     

    La Promesse de l'Ange (F.Lenoir) Lecture 04

    * Un autre élément que j’ai beaucoup apprécié, et qui concerne surtout les passages avec Frère Roman, est la rencontre de deux cultures : celle des Chrétiens Catholiques face à celle dite « Païenne » du peuple Celte. En effet, il ne faut jamais oublier que la Religion Chrétienne, pour se construire, s’est énormément basée sur des éléments existants déjà. Par exemple, la Déesse Isis et son fils Horus ont beaucoup été détournés pour donner les fameuses statues de la Sainte Vierge portant l’Enfant Jésus. Ainsi, ce livre nous souligne plusieurs fois divers exemples où se font face une version ancienne, celtique, et à la version « détournée » par les Chrétiens. L’Archange Mickaël, grand protecteur du Mt Saint Michel (à titre personnel, je préfère le prénom Mickael à celui de Michel, mais c’est la même chose) est également basé, en réalité, sur une légende « païenne » !

    Ici, je m’autorise un avis personnel : certains disent, disaient et diront que c’est un véritable scandale, que la Religion s’est entièrement basée sur des éléments préexistants et qu’elle est, par conséquent « fausse ». Si l’Archange Mickaël est basé sur un personnage celtique, n’est-ce pas à ce personnage qu’il faudrait faire un « culte » ? Si la Vierge Marie est basée sur Isis, faut-il prier Isis ? Non, je ne pense pas. Je suis intimement persuadée que si ces changements ont eu lieu, c’est qu’ils devaient arriver. Si les statues d’Isis et Horus ont été transformées en Vierge à l’Enfant, ce n’est pas pour autant qu’il s’agit des mêmes « entités » : Horus n’est pas Jésus (ils n’ont pas la même histoire…)

    Il y a également la possibilité de penser que dans certains cas, le nom est différent mais le personnage reste le même. Il change d’identité en quelque sorte pour s’adapter à notre évolution. Ainsi, ne pouvons-nous pas penser qu’au final, Païens et Religieux pouvaient parfois prier une même entité en utilisant simplement un nom différent ?

     

    * Le roman est également aussi efficace qu’une visite guidée. Si vous n’avez pas eu l’occasion de faire la visite guidée de l’abbaye, ou si votre guide n’était pas convaincant, ou si vous n’avez pas retenu toutes les informations, vous pourrez largement vous rattraper avec ce livre !

     

    La Promesse de l'Ange (F.Lenoir) Lecture 04

    Le livre est disponible à la vente dans la boutique 

    N’hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter pour être tenu au courant des articles à venir

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :