• Le Porteur de Lumière - Chapitre 5

    - On est rentré ! s’écrie Judas après avoir claqué la porte d’entrée.

     

    « On »… ?

     

    Perplexe, en sachant que le « on » n’implique pas Lazare puisque ce dernier est en train de bouquiner à plat ventre sur le canapé de ma chambre juste sous mon nez, je referme mon propre bouquin et le pose sur la table de nuit.

     

    Il lève à son tour les yeux, interrogateur tandis que je hausse les épaules pour lui signifier que je ne suis au courant de rien. Rapidement, je quitte ma chambre pour aller dans l’entrée et découvre que mon frère est revenu avec Jésus. Etonnant, j’avais cru comprendre que ce dernier comptait reprendre son voyage aujourd’hui.

     

    - Oh ! Bonsoir, bon retour à la maison !

     

    Ravie de voir que notre nouvel ami est encore là, je laisse un sourire planer sur mes lèvres en me disant que cette journée est tout simplement géniale et magnifique.

     

    Judas accroche sa veste au porte-manteau et vient m’embrasser sur la joue en m’ébouriffant sauvagement les cheveux au passage :

     

    - Jésus va rester avec nous quelques temps finalement, si tu n’y vois aucun inconvénient.

     

    - Pas de problème !

     

    Notre invité me rend mon sourire :

     

    - Bonsoir, Sara. Nul besoin de mettre les petits plats dans les grands pendant mon séjour, considère-moi comme un membre de la famille, tout simplement.

     

    J’acquiesce machinalement en me disant que ce prétexte est parfait pour du coup lui chiper ses sandales usées et lui en procurer une autre paire.

     

    - Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis pour que tu ne repartes pas ?

     

    - L’envie de me poser un peu, peut-être, répond Jésus en retirant à son tour sa veste pour l’accrocher près de celle de mon frère. Cela fait bien deux ans que je voyage, une petite pause ne me fera pas de mal.

     

    - Ajoute à ça, renchérit Judas, que le charpentier a été salement blessé pendant les émeutes, hier. Il doit garder sa main droite immobile pendant plusieurs semaines, je te dis pas le retard qu’il risquait de prendre sans notre dévoué ami ici présent.

     

    - Comment ça ?

     

    - J’ai été formé pour être charpentier, explique Jésus, j’ai proposé à ce brave homme de travailler pour lui, en attendant qu’il se remette.

     

    Si ça ce n’est pas de la générosité !

     

    On le connaît bien, notre charpentier préféré. C’est un brave homme qui ne ferait pas de mal à une mouche et il a même tendance à pratiquer des prix bas pour pouvoir être accessible à tous, il lui est aussi arrivé de travailler gratuitement pour des personnes vraiment dans le besoin. Il préfère aider les autres, quitte à gagner beaucoup moins d’argent au final, voire pas assez. Handicapé par une blessure, il aurait eu beaucoup de mal à pouvoir s’en sortir financièrement…

     

    Une bouffée de fierté envahit mon cœur tandis que j’observe du coin de l’œil notre invité en me disant que décidément, cet homme-là, je suis heureuse de l’avoir rencontré. Il y a bien trop peu de gens qui savent se montrer aussi gentils.

     

    - Bonsoir, Jésus, lance Lazare en nous rejoignant, les mains dans les poches. Content de voir que tu restes un peu.

     

    Le sourcil de Judas se lève très très haut, tandis que son regard suit le couloir par où est arrivé son ami, avant de s’arrêter sur la porte ouverte de ma chambre.

     

    Ses yeux verts interrogateurs se posent sur moi et je réponds par un léger sourire et un petit hochement de tête qu’il comprend immédiatement. Mon grand frère me tapote alors la joue, sincèrement content et murmure :

     

    - S’il te fait du mal, tu me le dis, personne ne retrouvera son cadavre !

     

    - Promis !

     

     

     

    C’est ainsi que, doucement mais surement, notre vie a commencé à prendre un tournant léger mais sûr, nous conduisant vers un chemin dont nous étions loin, bien loin d’avoir conscience.

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :