• KE WEN – Automne et Poumons/Côlon – Energie Metal et Dimension Spirituelle des Poumons

     

     

    « Le Corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence » - Jean Pélissier

     

    ~~~

     

    Automne et Poumons/Côlon – Energie Metal et Dimension Spirituelle des Poumons

    * L’Energie Métal est l’énergie paradoxale qui correspond bien à la complexité de l’être humain, esprit subtil incorporé dans une enveloppe matérielle.

     

    * « Esprit » vient étymologiquement de « spiritus » qui signifie « souffle ». (notion retrouvée dans toutes les traditions spirituelles et religieuses. Dans la tradition judéo-chrétienne, le souffle de Dieu ou souffle divin prend la forme de l’Esprit Sain, la force vitale divine qui donne la vie)

     

    * Respirer calmement avec notre attention posée sur le rythme de notre souffle calme notre esprit, notre mental et tout notre système nerveux.

     

    * « Chaque bonjour contient son bonsoir chaque bonsoir contient son bonjour », énonce un dicton chinois. Naissance et mort, Yin et Yang, début et fin, inspiration et expiration, ouverture et fermeture, expansion, compaction, rythme du souffle et de la vie : telle est la nature profonde de l’énergie Métal Poumon, celle que l’automne nous invite à contempler.

    La santé de notre Poumon passe par la compréhension et l’acceptation de cette dualité. On trouve souvent, chez ceux qui souffrent de problèmes pulmonaires, un refus et une incompréhension du voyage terrestre, un refus parfois de l’incarnation présente. Des conditions personnelles de santé, les conditions familiales ou politiques peuvent également y contribuer. Le Métal ancre la Terre et nourrit l’arbre. Un sol déminéralisé ne nourrit plus la vie. Lorsque la Terre devient trop aride et appauvrie, certaines âmes fragilisées ne peuvent s’y ancrer. Il faut alors développer une pratique pour retrouver la joie et le pur plaisir du souffle.

     

    Automne et Poumons/Côlon – Energie Metal et Dimension Spirituelle des Poumons

     

    ( Article écrit avec le livre « Trésors de la Médecine Chinoise » de Ke Wen et Liliane Papin. Livre disponible dans la rubrique « boutique »)


    votre commentaire
  • « Le Corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence » - Jean Pélissier

     

    Automne et Poumons/Côlon – Energie Metal et Equilibre Emotionnel des Poumons

    ~~~

    Les émotions positives sont celles qui nous procurent un sentiment de plénitude, qui nous font respirer largement et à fond, ouvrant largement notre poitrine pour accueillir l’aventure de la vie.

     

    Tristesse et chagrins, au contraire, pèsent sur nos épaules, nous font courber l’échine, arrondissant dos et épaules.

     

    Le chagrin se ressent au centre de la poitrine et bloque la respiration.

     

    Dureté de l’environnement, besoin de se « blinder » pour se protéger, conflits, danger et violence contribuent à endommager les Poumons, de même que les deuils non finalisés, les traumas d’enfance non cicatrisés et les nombreuses blessures demeurées ouverte.

     

    Il faut donner expression, espace et temps aux émotions qui accompagnent les changements et les transitions. Les larmes peuvent servir à marquer la fin d’une étape pour en ouvrir une nouvelle. Nos vies modernes nous pressent de rapidement passer d’une étape à l’autre, silencieusement, trop souvent sans larmes, sans deuil et sans préparation. Les autres, souvent mal à l’aise eux-mêmes avec le chagrin, nous pressent de nous distraire, de nous changer les idées.

    Il faut oser pleurer, oser s’avouer les angoisses, explorer les dimensions spirituelles de la vie et de la mort et ne pas rester dans le déni.

    Les émotions que l’on nie, que l’on garde en soi et que l’on refuse de regarder deviennent lourdes comme des boulets. Ce sont celles-là qui nous empêchent de respirer à fond, endommageant notre belle énergie Poumon.

    Regarder les émotions en face nous permet d’intégrer le changement, de sortir de situations toxiques, de relâcher ce qui nous retient prisonniers.

     

    ~

    Le Monde Artistique nous offre les meilleurs outils pour pleurer et honorer nos joies et nos chagrins. Poèmes, écriture, chansons, musique, théâtre, dessin, sculpture ou danse sont de merveilleux moyens de contacter notre inconscient, d’exprimer nos sentiments profonds, mais aussi de les retrouver exprimés par d’autres.

    ~

    * Il ne s’agit pas de se morfondre dans le chagrin mais de ne pas l’ensevelir ni l’enfouir.

    _ Cigarettes, drogues et alcool signalent souvent des chagrins auxquels on n’a pas accordé la lumière ni le temps.

    ~

     

    Automne et Poumons/Côlon – Energie Metal et Equilibre Emotionnel des Poumons

    ( Article écrit avec le livre « Trésors de la Médecine Chinoise » de Ke Wen et Liliane Papin. Livre disponible dans la rubrique « boutique »)

     


    votre commentaire
  • « Le Corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence » - Jean Pélissier

     

     

     

    ~~~

     

    L’automne est la saison idéale pour tonifier ses Poumons.

     


     

    * S’il faut isoler deux aliments particulièrement nocifs, nous choisirons les produits laitiers et le sucre (et l’alcool) De manière générale, éviter tous les aliments susceptibles de former des excès de glaire ou de mucosités. Attention aux graisses et aux aliments lourds.

     


     

    * Alliés des Poumons : épices, plantes odorantes et aromatiques : thym, romarin, laurier, eucalyptus, safran des Indes, moutarde, cardamone, cayenne, cumin, gingembre, cannelle, lavande, fenouil, coriandre, poivre… Attention : en excès quotidien, les épices amènent des toxines et dispersent aussi l’énergie vitale.

     


     

    * Huiles essentielles conseillées et efficaces pour dégager des sinus encombrés : eucalyptus et menthe poivrée.

     


     

    Respirer pour renforcer notre métal protecteur et nourrir l’esprit !

     


     

    _ Respiration naturelle: quand on inspire, le ventre se gonfle comme un ballon. Quand on expire, le ballon se dégonfle. Cette respiration est relaxante et apaisante. Recommandée pour s’endormir ou calmer ses nerfs à vif.

     

    _ Respiration inversée : quand on inspire, le ventre s’aplatit. Quand on expire, le ventre se gonfle. Respiration plus dynamique, excellente pour se donner du tonus le matin ou pour rafraîchir une énergie défaillante.

     

    Dans les 2 cas, privilégiez l’expiration et la faire durer un peu plus longtemps que l’inspiration.

     


     

    Quelques conseils pour améliorer le transit :

     


     

    - les pruneaux de grand-mère : à faire cuire dans de l’eau jusqu’à ce qu’ils soient souples pour diluer leur taux de sucre.

     

    - boire suffisamment d’eau.

     

    - pommes et compotes.

     

    - Graines de lin et de sésame.

     

    - Légumes verts en tout genre, en salade, à l’étuvée, ou passés rapidement à la vapeur : chou frisé, chou vert, cresson, laitue, épinard, pissenlits, orties.

     

    - Graines et céréales complètes : quinoa et millet….

     

    - les noix

     

    - une demi-tasse d’huile de sésame ou d’olive le matin, à jeun

     

    - inclure des probiotiques, enzyme, miso et fermentation naturelle…

     

    - adopter une alimentation à faible teneur glycémique pendant quelques mois pour donner le temps aux intestins de guérir.

     

    - perdre excès de poids abdominal : excès de ventre indique des intestins qui ont perdu leur tonus. Il est normal que le ventre soit naturellement légèrement rond. Un ventre saillant néanmoins va de pair avec un creux accentué qui fatigue les Reins.

     

    - L’acupuncture est une alliée pour redonner tonus et restaurer le transit….

     


     


     

    ( Article écrit avec le livre « Trésors de la Médecine Chinoise » de Ke Wen et Liliane Papin. Livre disponible dans la rubrique « boutique »)

     


    votre commentaire
  • « Le Corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence » - Jean Pélissier

     

     

     

    ~~~

     

    *  La Gorge est la porte des Poumons : Angines, irritations, pertes de voix et maux de gorge reflètent l’invasion du système Métal. De même, les problèmes de voix sont une indication d’un déséquilibre Poumon.

     


     

    * Une toux forte indique généralement une « invasion » par un pathogène extérieur : virus, froid, humidité, chaleur ou sécheresse.

     


     

    * Une toux faible est plus généralement liée à une déficience chronique de l’énergie Métal.

     


     

    Le Poumon contrôle la peau :

     

    - Peau sèche : dysfonctionnement du Poumon et de sa fonction de diffusion des fluides. Eczéma, psoriasis, cancer de la peau reflètent ce déséquilibre.

     

    - Peau grasse et pores obstrués : la fonction respiratoire de la peau est affectée, ce qui affecte la fonction d’oxygénation et d’épuration pulmonaire.

     


     

    Le Poumon est associé au Gros Intestin : Elimination régulière et selles bien formées font partie d’une énergie Métal équilibrée.

     

    Au contraire, diarrhée, constipation en reflètent le déséquilibre.

     

    La forme et la couleur des selles sont essentielles durant une session avec un pratiquant de la médecine chinoise.

     

    Diarrhées, selles liquides ou molles : perte de précieux liquides et déshydratation. C’est pourquoi les diarrhées graves sont potentiellement dangereuses. Chroniques, elles participent à la perte du Yin et au vieillissement prématuré.

     


     

    Selles dures ou en « crottes de lapin » : déshydratation intestinale. Excès de Feu du Foi ou de l’Estomac ou déficience de Yin chronique.

     


     

    Selles malodorantes ou nauséabondes : présence de toxines ou bactéries. Jaune clair, elle indiquent un dysfonctionnement « Terre » et un problème d’absorption des graisses, avec un risque de pancréatite ou des calcules biliaires. Noires, elle peuvent indiquer des hémorragies au niveau de l’Estomac ou de l’Intestin.

     


     

    Selles molles sans odeur : état de déficience au niveau «  Terre. »

     


     

    Selles dures et sans odeur : stagnation au niveau du Foie et de la Vésicule biliaire.

     


     

    Selles vertes ou grises : déréglement du Foie et de la vésicule Biliaire. La couleur verte de diarrhées malodorantes indique toxines et infections. (notes les légumes verts, jus de légumes etc contribuent à la couleur verte. Les selles ne seront pas nauséabondes. )

     


     

    Mucus blanc, jaune ou gris mêlé aux selles : présence d’humidité, terrain propice à la candidose.

     


     

    Sang dans les selles : hémorragies intestinales, tumeurs ou ulcères de l’Estomac si le sang précède l’évacuation ou est mêlé aux selles.

     


     

    Un teint brouillé, couperose, acné et rosacée signalent un déséquilibre intestinal.

     


     


     


     

    ( Article écrit avec le livre « Trésors de la Médecine Chinoise » de Ke Wen et Liliane Papin. Livre disponible dans la rubrique « boutique »)

     


    votre commentaire
  • KE WEN – Automne et Poumons/Côlon – Bilan de santé des poumons et du côlon

     

     

     

     

     

    « Le Corps n’a pas été construit pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence » - Jean Pélissier

     

     

     

    ~~~

     

     

     

    «  La métaphore du Métal représente le souffle du feu de la vie dont elle scande le rythme. »

     

    * Un déséquilibre au niveau du Poumon se manifeste dans tout ce qui a trait à des problèmes de respiration, d’élimination (côlon) ou d’immunité.

     

    Un système Métal fort nous protège comme un bouclier contre différents pathogènes pouvant provenir du vent, chaleur, humidité, sécheresse, froid, canicule… qu’il repousse aux différentes « portes » du nez, de la peau, des nius ou de la gorge. Lorque nous avons un rhume, nous essayons d’éviter qu’il ne « tombe » dans nos Poumons.

     


     

    Les allergies, les maladies auto-immunes, les rhumes fréquents, les grippes, rhinites, bronchites, scléroses en plaque, sida, cancer…. Indiquent tous, à des degrés différents, des défaillances du Métal protecteur.

     


     

    Le poumon gouverne le Qi et la respiration :

     


     

    - problèmes respiratoires : gêne légère du manque de souffle ou asthme, respiration sifflante, ronflements, apné du sommeil, allergies, toux chroniques représentent des déséquilibres de l’énergie Métal.

     

    - fatigue et manque d’énergie accompagnent un souffle affaibli, ce qui va souvent de pair avec une énergie Terre/Rate affaiblie. Terre et Métal sont deux degrés de densité de la même énergie, tout comme le sont la Terre, ses roches ou ses minéraux.

     


     

    * Le Poumon s’ouvre au nez :

     

    Nez bouché, sinusites, éternuements et odorat compromis indiquent que la « porte » est bloquée. Ce sont des « détails » à ne pas sous-estimer : toutes les cellules du corps dépendent de l’oxygène que nous inspirons, y compris notre cerveau.

     


     

    Ecoulement nasal : élément diagnostic de nos Poumons !

     

    _ écoulement clair et liquide : invasion de froid dans les Poumons ; état d’affaiblissement ; excès de fruits ou aliments froids, première étape d’un « coup de froid ».

     

    _ écoulement nasal épais, turbide, purulent, jaune ou vert : inflammation (excès de Feu) et d’humidité (glaires) ; le froid et l’humidité ont créé un état infectieux : virus ou bactéries.

     


     

    _ peu de sécrétions nasales et nez sec : invasion de sécheresse, déficience de Yin et état général de sécheresse et déshydratation.

     

     

     

    ( Article écrit avec le livre « Trésors de la Médecine Chinoise » de Ke Wen et Liliane Papin. Livre disponible dans la rubrique « boutique »)

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique